Aux petits bonheurs de Sophie

28 juillet 2016

La fraise qui n'avait pas ôté sa jupe

Je ne me souviens pas avoir déjà vu cela, cette fraise a conservé ses pétales une fois mûre, elle est mignonne avec sa jupette !

faise jupe

fraise pétales

Posté par NounoursPTML à 06:27 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


27 juillet 2016

Un balai pour mon Prince

Suivant l'actualité d'Andrée Jardin (dont je vous ai déjà parlé ici) sur Facebook, j'ai eu l'occasion de participer à un petit jeu organisé récemment. Et le tirage au sort m'a nommée gagnante lors du dernier tirage au sort, pour un balai Vintage à poils de soie blanche, youpi ! Admirez le bel objet confectionné avec soi non loin d'ici, à proximité de Nantes :

DSC07793

manche en hêtre, lanière de cuir pour l'accrocher, tout est dans le détail ♥

DSC07794

Il est trop beau pour le couvrir de poussière, non ? Nous allons suivre les conseils d'entretien pour le préserver (bien sûr, il ne sera pas posé au sol, c'est juste pour la photo) ...

DSC07795

Ceux qui me connaissent savent que ce très joli balai ne me servira pas puisqu'ici, ce n'est pas moi qui balaie, mais Le Prince, au quotidien (et les enfants pendant les vacances, le week-end...), et oui ! Pour moi, c'est un objet très masculin, j'ai toujours vu mon Papa balayer, mon Grand-Père balayer, et naturellement, lorsqu'à 14 ans, lors d'une discussion, j'avais annoncé vouloir me marier avec Le Prince Charmant©, à la question "et c'est quoi un Prince Charmant ?", j'ai répondu "C'est un homme qui balaie" (et sans doute d'autres choses, mais c'était ma vision du Prince Charmant, l'égalité au foyer devant les tâches ménagères entre autres...), donc, j'ai gagné ce balai pour mon Prince qui a pu choisir la couleur ! (il n'y a pas rouge biggrin)

Posté par NounoursPTML à 06:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juillet 2016

No et moi

Une courte histoire, mais riche.

L'héroïne du roman est une jeune fille de 13 ans, Lou, précoce, déjà en Seconde après avoir sauté 2 classes. Elle se sent plutôt seule dans son coin... Dans sa famille, c'est un peu bancal, depuis que sa petite soeur est morte, bébé, alors que Lou avait 8 ans, sa mère n'est plus que l'ombre d'elle-même. Son père s'occupe d'elles comme il peut... Et puis, il y a No, une jeune fille qui vit plus ou moins dans la rue, leurs chemins se croisent un jour et No devient le sujet d'étude de notre héroïne le temps d'un exposé, mais elle s'attache, elle a envie de sortir No de là... Il y a aussi Lucas, à l'inverse de Lou, il a 2 ans de retard, joue un peu les caïds en classe, mais il est également attachant et attentif à Lou. Lui aussi est solitaire, sa mère vit ailleurs à Paris et passe le voir un week-end de temps en temps, histoire de lui laisser un chèque et remplir le frigo, son père est parti au Brésil depuis plusieurs années, Lucas vit seul dans l'appartement familial où la femme de ménage passe une fois la semaine... Ces trois solitudes vont se rejoindre, Lou et Lucas espèrent pouvoir aider No, les parents de Lou acceptent de l'accueillir et cela change leur vie... Mais rien n'est simple pour qui a connu la descente aux enfers... Une belle histoire, des réflexions très justes de la part de Lou qui se demande pourquoi on arrive à réaliser des choses extraordinaires et dans le même temps, tant de personnes se retrouvent à la rue et ce n'est pas si simple de les aider, ce n'est pas une raison pour ne rien faire, mais l'on voit qu'il est bien délicat de poser les bons gestes, dire les bons mots... Une histoire actuelle... Une lecture pour les ados et les adultes. Mademoiselle avait déjà vu le film, en classe...

DSC07632

No et moi, Delphine de Vigan

Posté par NounoursPTML à 06:43 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 juillet 2016

Pour les pinces à linge

Le dernier contenant était usé depuis 2 mois, il fallait vraiment faire quelque chose, mais j'ai pris le temps de cogiter pour savoir : quelle forme, quels tissu, quelle accroche ? Je ne voulais plus de sac en bandoulière, parce que ça me fait mal au dos (j'ai beaucoup de pinces, c'est lourd) et ce n'est pas pratique quand les enfants m'aident. Il fallait donc un contenant qui s'accroche au fil dans lequel il est facile de puiser. J'ai opté pour le sac noué de Dame Valiste que j'ai adaptée aux dimensions nécessaires (en repartant du patron modifié pour mon sac Pierre Lapin).  Ce sac n'est pas noué, mais cousu autour d'un cintre fourni avec une écharpe, en plastique à la fois souple et solide (mais si je trouve quelque chose en métal, je changerai) Et voilà :

DSC07642

DSC07643

DSC07644

DSC07645

Tissus : lins enduits gris et rouge de chez Couture Lin, reste de mon ancien tissu  (Yuwa "Lessive" fond bleu, n'est plus édité, des coupons en fond écru ici  ou chez votre mercière préférée s'il lui en reste) pour faire des étiquettes, ruban étoilé Tilda (qui n'est plus édité) et doublure dans un tissu rayé rouge et naturel de mon stock.

L'ancien sac qui a bien vécu :

DSC07649

Et le nouveau sur le lave-linge :

DSC07647

DSC07648

Posté par NounoursPTML à 06:59 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

24 juillet 2016

Soirées brévinoises

Comme chaque été, un plaisir renouvelé,celui d'aller écouter, découvrir des artistes à proximité de la plage. Se garer suffisamment loin pour avoir le plaisir de marcher sur la plage (quasiment désertée), de revenir par les planches pour le plaisir de marcher sur le bois qui résonne plus ou moins selon les endroits (pour un concert à l'Océan, nous choisissons le parking du Pointeau/école de voile). Croiser bien du monde, mais pas de foule écrasante et ouvrir les oreilles, les yeux, ryhtmer la musique ou s'émerveiller du spectacle, rire aussi...

mer soir

été concert commence

sous le "ballon" lampe orange et blanc, on voit la mer, oui, même moi qui suis petite !

été concert mer

été concert nuit

été nuit mer

 les vendredis soir Place de la Viictoire, cette fois, se garer sur le parking du Super U et passer par la Case des Pins et craquer, Le Prince pour des BD, moi pour un roman ou un album pour enfant, vendredi, c'était celui-ci :

DSC05888

DSC07634

Dans la maison de ma grand-mère, Alice Melvin

Les vacances avant de partir en vacances...

Et chaque jour, je partage un petit bonheur des vacances dans un album de ma page Facebook.

Bon dimanche !

Posté par NounoursPTML à 06:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 juillet 2016

Jolies cartes de Ritamoutarde

J'avais aperçu un des modèles sur son blog (découvert récemment), je suis passée alors par sa boutique et j'ai craqué pour ce joli lot de 3 cartes estivales :

cartes Ritamoutarde

On y trouve également de délicates décorations en fils de fer, de la céramique et autres petits objets plaisir.

Posté par NounoursPTML à 06:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 juillet 2016

Pochette pour smartphone

Cette fois, il s'agit de pouvoir emporter le téléphone dans le jardin par exemple, c'est une "commande" de Maman qui a parfois besoin d'être joignable au fond du jardin, et voici donc. En lin enduit rouge et un reste de tissu Free Spirit, Tanya Whelan, un joli ruban sergé décoré de roses, un lien avec ses mousquetons récupéré sur un jouet cassé et le tour est joué. Toujours selon le principe de la pochette sans coutures apparentes

DSC07627

DSC07628

Posté par NounoursPTML à 06:24 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 juillet 2016

Demain j'arrête

Une vraie lecture détente, et puisque ce sont les vacances, j'ai pris le temps de le dévorer en deux jours. J'ai demandé à ma grande filleule (la bachelière mention TB, c'est bien aussi quand les enfants grandissent, on partage d'autres choses ♥) de me passer des livres. J'ai fait mon choix parmi ceux qu'elle me proposait, écartant ceux que j'avais déjà lus par ailleurs, et j'ai eu envie de tenter Gilles Legardinier, je ne suis pas déçue ! Et pourtant, les 3 ou 4 premières pages ne m'ont pas emballée. J'ai vraiment ri de bon coeur tout au long du roman. Une histoire qui rappelle un peu, Ensemble c'est tout, mais en plus drôle, avec cette pointe d'humanité envers son prochain, une petite touche d'émotion, là où il faut, bref, un cocktail savoureux et bien agréable pour l'été, une lecture plaisir qui fait du bien, mais sans aucune prétention. Julie a un nouveau voisin, et elle cherche à en savoir plus sur lui, mais Julie est aussi une gaffeuse dans son genre, alors, il va lui arriver des petites mésaventures, mais aussi une belle aventure. Il y a de l'amitié, de l'amour avec beaucoup d'éclats de rire dû à la narration. 

DSC07582

Demain j'arrête de Gilles Legardinier

Lecture à l'ombre, quel bonheur, pendant que la patrouille de France faisait des ronds dans le ciel avant de rejoindre Pornic et son meeting aérien, difficile de les prendre en photo ! 1er tour : je n'avais pas prévu le coup, 2ème, j'avais l'appareil, mais en autofocus, c'était une mauvaise idée (oui, un ciel si bleu, et des avions qui bougent... l'appareil devient fou...), 3ème tour, en manuel, mais un rond plus large, je ne les ai que de loin...

avions

Posté par NounoursPTML à 06:13 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juillet 2016

Rose qui s'épanouit

Chaleur l'après-midi, mais bonheur de pouvoir petit-déjeuner en terrasse, faute de pouvoir y dîner (soleil en face, trop chaud...), alors, je regarde les roses de Ronsard s'ouvrir à côté de moi pendant que je savoure mon premier repas de la journée ♥

été rose en bouton

été rose ronsard

été rose

été rose de ronsard

été la rose r

été table

Celle-ci est à l'arrière de la maison, et les gouttes sont juste un reste d'arrosage du soir, Le Prince a tenté de rafraîchir notre chambre, sous le toit, en arrosant le toit... 

été rose derrière

été rose P de Ronsard

Posté par NounoursPTML à 06:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 juillet 2016

Tant que dure ta colère

Il y a 5 ans, je lisais le premier tome des aventures de Rebecka Martinson, Horreur boréale, j'avais apprécié, sans plus, aussi, je n'ai pas cherché à lire la suite. J'ai eu l'occasion de pouvoir lire, avant sa sortie, le prochain volume et j'avoue avoir mieux accroché. Ce 4ème tome de la série me donne envie de lire les deux précédents pour avoir les chaînons manquants, même si l'auteur rappelle des faits...

L'enquête est plutôt bien menée, il y a un vrai jeu entre les personnages, les policiers qui ont des ressentiments à la suite d'événements passés (tome 3, j'imagine)...
Ce livre est écrit à deux voix : à la troisième personne habituelle en alternance avec ce que ressent Wilma qui meurt au début de l'histoire, une façon de faire parler les morts, mais sans y glisser d’invraisemblances (si elle est présente furtivement dans un rêve de Rebecka, elle n'a aucun pouvoir sur les vivants). Nous sommes dans un village du nord de la Suède, le printemps n'en fini pas d'arriver lorsque le corps de la jeune fille est découvert et que commence alors l'enquête. C'est la vie d'une petite ville, ce que certains aimeraient cacher de leurs actions durant la seconde guerre mondiale, ces démons que l'on voudrait restés enfouis, le pouvoir de protagonistes qui ont leur propre loi et savent ne jamais se faire prendre, les doutes de Rebecka sur sa relation avec Mans et la volonté de rester vivre ici, loin de la ville. Bref, un polar plutôt intéressant.

DSC07574

Tant que dure ta colère, Åsa Larsson. (à paraître 1er septembre 2016)

Posté par NounoursPTML à 06:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,