Aux petits bonheurs de Sophie

23 août 2019

Suite des vacances à Albi

C'est par ici, à présent, que le blog continue : https://sophiebonheurblog.wordpress.com/2019/08/23/nos-vacances-a-albi-4/

N'hésitez pas à vous abonner à ce nouveau blog, merci de votre fidélité !

Nos vacances à Albi #4

En ce lundi après-midi, nous sommes retournés à Albi pour découvrir le musée Toulouse Lautrec en commençant par les Jardins du Palais de la Berbie où il est situé, au bord du Tarn. Commençons par les jardins et dans un prochain billet, nous parcourrons le musée. à suivre...

http://sophiebonheurblog.wordpress.com

 

Posté par NounoursPTML à 07:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 août 2019

Par ici la suite...

Puisque Canalblog débloque tous les étés et régulièrement le reste de l'année, la faute n'est pas à l'équipe qui s'en occupe, mais visiblement au groupe qui possède cette plateforme et la laisse vieillir... Je me tourne vers Wordpress pour poursuivre ma route, si vous voulez bien me suivre, c'est par ici :

{ Aux Bonheurs de Sophie }

Puisque samedi dernier, je n'avais pas fait de point lecture, en voici un pour deux semaines... J'ai donc lu des romans, un peu de bande-dessinées, et quelques articles des magazines dont j'ai déjà parlés. Pour le trajet, j'avais emporté deux ouvrages de Haruki Murakami, j'ai lu Les attaques de la boulangerie qui sont deux nouvelles liées, c'est amusant, original et cette version est superbement illustrée.

https://sophiebonheurblog.wordpress.com

 

Posté par NounoursPTML à 06:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2019

Nos vacances à Albi #2

[même article proposé sur mon nouveau blog wordpress où je compte poursuivre : https://sophiebonheurblog.wordpress.com/2019/08/19/nos-vacances-a-albi-2/ ]

Comme promis, entront dans la majestueuse, immense, somptueuse et riche cathédrale Sainte Cécile (pour en savoir d'avantage, il est intéressant d'ouvrir le Téléchargement proposé à cette page et une visite virtuelle est proposée ici). Nous y avons passé l'après-midi, il faut au moins cela. Nous avons bien fait d'arrivé assez tôt, avant qu'il n'y ait trop de monde en ce dimanche, et nous avons terminé par le concert d'orgue offert (Le Prince est resté toute l'heure que cela durait, les filles et moi sommes sorties à la pause pour faire un petit tour dans le quartier).

Nous avons opté pour la visite payante qui permet d'accéder au Jubé (et à la salle du trésor) et d'avoir l'audioguide que j'ai trouvé très intéressant (d'où le temps passé également, mais cela vaut vraiment le coup !).

A Ste C entrée

A Ste C porche

A Ste C nef

A Ste C côté

 

Saurez-vous trouver les colombes (je n'ai fait attention à ce détail qu'en achetant une carte postale qui le mettait en valeur !)

A Ste C côté détail

A Ste C voûte peinte

A Ste C voûte détail

 

Posté par NounoursPTML à 06:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 août 2019

Lectures de vacances

[si cela ne fonctionne pas, je vous invite à vous rendre sur mon site WordPress en construction où j'ai déposé le même billet : https://sophiebonheurblog.wordpress.com/2019/08/17/lectures/]

Puisque samedi dernier, je n'avais pas fait de point lecture, en voici un pour deux semaines...

J'ai donc lu des romans, un peu de bande-dessinées, et quelques articles des magazines dont j'ai déjà parlés.

Pour le trajet, j'avais emporté deux ouvrages de Haruki Murakami, j'ai lu Les attaques de la boulangerie qui sont deux nouvelles liées, c'est amusant, original et cette version est superbement illustrée. L'autre roman est en cours de lecture...

Sur place, dans le gîte, je suis tombée sur La case de l'oncle Tom et bien que connaissant un peu l'histoire, je ne l'avais jamais lu ! Comme bien souvent les classiques, si on n'a pas l'occasion d'avoir à les lire, on oublie d'y penser... Un ouvrage qui reste vraiment d'actualité dans le raisonnement et qu'il serait peut-être urgent de remettre au goût du jour quand on voit comment tourne le monde... L'auteure force un peu les traits des bons et des méchants, d'ailleurs, un commentaire du texte, à la fin, permet d'apporter les éclairages nécessaires, mais les mentalités restent malheureusement les mêmes, et si Harriet a su reconnaître la vraie substance du christianisme, elle démontre également que bien des chrétiens trouvent toujours des justifications à leurs actes qui sont totalement ou misanthropes ou amoraux. J'ai vraiment apprécié cet aspect en plus du côté historique et dramatique de l'histoire. 

La bande dessinée Pieter et le Lokken a été achetée directement à son auteur, Olivier Ka, dans la bouquinerie qu'il tient à Puycelsi (le village sera sujet d'un prochain billet, patience...). Une rencontre inopinée, alors que j'étais tombée totalement sous le charme de l'endroit (le village, puis cette librairie de livres d'occasion), j'ai remarqué qu'il y avait là plusieurs ouvrages, neufs, de Mélaka et Gudule, je lui demande alors s'il est fan et il m'explique qu'il est le frère de la première et le fils de la seconde ! Nous avons ainsi pu échanger... Je rencontrais en vrai un personnage croisé dans une bande-dessinée : Sous les bouclettes lu en octobre dernier ! Je l'ai de nouveau emprunté pour retrouver les rues, les personnages... Pieter est donc une jolie histoire fantastique pour les jeunes lecteurs. (Je n'ai pas même pas pensé à le faire dédicacer, je n'ai pas la fibre groupiste)

lectures vacances 1

Et voici donc la librairie en question : Le temps de Lire, et plus de renseignements ici :

boutique le temps de lire

boutique de lire

boutique le temps

boutique livres

Le Prince avait emprunté Paul à la campagne de Michel Rabagliati, je ne sais plus si je l'avais déjà lu, mais je prends toujours plaisir à accompagner Paul dans sa vie au Québec...

Un peu au hasard, j'ai choisi Chocolates for Breakfast à la bibliothèque, une histoire de pauvre petite fille riche un peu désabusée... Ses parents sont divorcés depuis son enfance, elle est pensionnaire, puisque l'un habite New-York tandis que la mère, actrice déchue, n'assure pas son rôle et vit à Los Angeles. Elle passe sa vie en pension privée où elle subit l'influence d'une amie qui n'est peut-être pas la plus recommandable, mais qui restera un point d'ancrage important pour elle, elle souhaite quitter les lieux pour vivre avec sa mère à LA, mais là, ce ne sont que fêtes, alcool, cigarettes et surtout faux semblants qui font son quotidien, elle n'est pas heureuse, veut toujours aller plus loin, changer encore... L'on suit son cheminement de ses dernières années d'adolescence. Une étude très intéressante écrite par l'auteure alors qu'elle n'avait elle-même que 18 ans.

J'avais trouvé ce roman d'Alice Zeniter dans une boîte à livres, Sombre dimanche, et je l'ai lu avec beaucoup de plaisir, elle a vraiment une belle écriture et sait nous raconter l'Histoire à travers des histoires des gens... Ici, l'action se déroule à Budapest, juste avant et après la chute du mur de Berlin et ce qui va en découler. La famille de Imre est pauvre et vit dans une cabane à laquelle on accède en traversant les rails au bon moment, à la sortie de la gare de Nyygati. L'on suit l'histoire de ce jeune garçon qui découvre à la fois la vie, et les secrets de sa famille, l'Amour et les désillusions... C'est beau, c'est dur, c'est triste et heureux d'une certaine façon. Une agréable lecture.

lecture vacances 2

 

Encore vraiment en vacances cette semaine, j'ai repris de nouvelles bandes dessinées à la bibliothèque :

Toujours dans la collection Secrets de Franck Giroud : L'écorché, tomes 1 & 2, illustré par Ruben Pellejero. L'action se situe de 1871 à 1921. Un bébé né difforme, confié à un couple de bouchers parce que la mère, trop jeune, ne peut s'en occuper, mais elle restera la "cousine" de l'enfant, et finalement, ce n'est pas le seul secret concernant notre héros qui deviendra un artiste prometteur avant d'abandonner...

Fenêtres sur rue, de Pascal Rabaté, j'ai pris cet ouvrage pour son côté original, présenté en accordéon, recto et verso, le jour et la nuit, une même façade de rue, au fil des heures, et l'on joue les voyeurs par les fenêtres...

Prendre refuge, de Mathias Enard et Zeina Abirached. Conseillée par la responsable de la bibliothèque, j'ai pris ce roman graphique qui croise deux histoires, voici la présentation de l'éditeur : "1939, Afghanistan. Autour d’un feu de camp, aux pieds des Bouddhas de Bâmiyân, une voyageuse européenne, Anne-Marie Schwarzenbach, tombe amoureuse d’une archéologue. Cette nuit-là, les deux femmes l’apprennent par la radio, la Seconde Guerre mondiale éclate.
2016, Berlin. Karsten, jeune Allemand qui se passionne pour l’Orient rencontre Nayla, une réfugiée syrienne, dont il s’éprend, malgré leurs différences.
A travers ces deux récits entremêlés, deux histoires d’amour atypiques, comme un écho à deux époques complexes, se tissent au fil des pages. Alliant les contraires, rapprochant des êtres qui n’auraient jamais dû se croiser, l’album propose une réflexion sur la difficulté d’aimer aujourd’hui comme hier." Un beau récit illustré de façon très graphique, en un très beau noir et blanc.

Communardes ! Les éléphants rouges de Wilfrid Lupano et Lucy Mazel. Le premier tome d'une série qui met en avant des figures féminines (fictives) de la Commune (tout ce qui est historique est réel), mais chaque tome s'intéresse à une femme différente. Je ne suis pas sûre que dans les suivants, nous ayons des nouvelles de Victorine, 11 ans, qui à la fois, suit sa mère dans les réunions de protestation du club des Amazones, des femmes qui se battent pour avoir voix au chapitre, elle suit également la bande des garnements de son quartier et parviendra à l'intégrer et devenir meneuse, et puis, elle s'est pris de passion pour Castor et Pollux, les éléphants du Jardin des Plantes et compte bien les utiliser pour l'insurrection à laquelle rêve les enfants... Un beau récit, une façon aussi de faire de la révision historique, mais la fin semble appeler à une suite, alors que ce n'est visiblement pas le cas, pourquoi ? 

lecture vacances 3

lec vac

 

En voyage, soit je conduis, soit je lis, soit je dors... Et pour bien repose la tête, les coussins de nuque sont utiles, seulement, ces modèles Ikea ne sont pas très durables, il y a longtemps que le coussin intérieur, gonflable, est percé, rapidement vieilli... Alors, ils dormaient dans le placard... Et cette année, j'ai pensé à les rembourrer d'écharpes en tous genres, certes, ainsi, ils prennent toujours autant de place (mais en voiture, ce n'est pas un problème) et au moins, je peux les faire durer...

dodo

15 août 2019

Nos vacances à Albi #1

 Nous avons connu une semaine fort chaude, et même s'il n'est pas facile de s'y habituer (surtout la nuit, d'ailleurs, j'ai découvert que s'endormir avec une serviette éponge mouillée, à même le corps, était une très bonne idée), j'en suis ravie, car c'est tout de même ce que l'on attend du Sud et puis nous avions choisi un gîte (Les Amourens, sur les hauteurs de Albi) avec piscine dont nous avons bien profité* !

Bien des billets à venirs, au compte-goutte, parce que Canalblog dysfonctionne régulièrement en août, et puis cela fait durer le plaisir...

Notre première balade fût un parcours dans Albi. Aujourd'hui, je vous emmène dans les rues d'où l'on peut voir, apercevoir la cathédrale, ce qui est tout à fait adapté en ce 15 août (même si ce n'est pas une Notre-Dame puisqu'elle se nomme Sainte Cécile) :

D'extérieure, elle est à la fois massive, austère pour une cathédrale, magnifique par ses briques rouges et son portail, sur le flan, dans un style tout à fait gothique est annonciateur de ce que l'on trouvera à l'intérieur (ce sera le sujet d'un autre billet). Un peu plus de 200 ans de chantier (de 1282 à 1492), pour un monument incontournable.

Vue sur la ville depuis les abords immédiats de notre gîte :

Albi cath vue dessus

 

Vue depuis le pont qui nous reliait à la ville :

Albi pont vieux autre vue

Albi cath côt

albi cath clocher

Albi cath porche arbre

Albi cath dos

Albi cath arc

albi cathédrale porche

Albi cath porche

Albi cath porche détail

Albi cath rue

Albi cath vue

Albi cath

Albi Cathédrale côté

Albi cathédrale orage

Albi cathédrale rue

Albi cathédrale

Albi pont vieux vue

 à suivre à l'intérieur...

 ***

*Une année, nous sommes allés dans le lot, même type d'ensemble de gîtes avec piscine (La ferme du Cayla, très bel endroit également), et nous ne l'avons utilisé qu'une fois, pour dire, parce que cette semaine là était frisquette et pluvieuse pour la région.

Posté par NounoursPTML à 06:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


13 août 2019

Un sac pour ses chaussettes

Au mois de mai, Barbibouille terminait sa broderie J'ai des bas (grille gratuite de Brigitte Dadaux) et faisait appel pour que quelqu'un lui confectionne le sac qui irait autour, j'ai levé la main, euh laissé un commentaire et voici donc enfin le sac réalisé, envoyé, et arrivé à destination :

Elle m'avait fourni le drap ancien et les rubans, et j'avais en stock de quoi la satisfaire avec ce tissu aux gouttes de Linnamorata (que l'on peut toujours trouver, visiblement, à présent chez Couture & Cie par exemple)

Sac barbi

Sac Bar

Sac barbib

Sac Barb

 

C'est l'été, il y a des dysfonctionnements chez Canalblog, il faut prendre son mal en patience, et si vous arrivez à lire ceci, sans voir les images, il suffit parfois de cliquer (clic droit) dessus pour les ouvrir dans un nouvel onglet par exemple...

Posté par NounoursPTML à 06:58 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 août 2019

Retour d'Albi

Nous voici rentrés de notre semaine de vacances à Albi où nous avons eu trèèèèèès chaud ! J'avoue que je suis si contente d'enfiler un jean et de porter un gilet aujourd'hui, car s'il est facile de combattre le froid, la fraîcheur, concernant la chaleur, c'est une autre paire de manches. Alors nous avons pratiqué les lieux frais autant que possible, nous avons profité de la piscine après nos excursions, avec un grand plaisir... Je prendrai le temps, dans la semaine, de préparer des billets pour chaque visite. Je les ai déjà évoquées, au jour le jour, sur Instagram :

IG Albi

 

Bon dimanche ! 

Posté par NounoursPTML à 11:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 août 2019

Le Voyage à Nantes #6

Et nous voici déplacés du côté de la Cathédrale pour faire un tour du Jardin des Plantes, puis prendre le goûter avant de traverser le château pour rentrer à la maison...

Garés sous le cour Saint André, nous passons par la rue du Maréchal Joffre où les enseignes-automates ont été réinstallées pour l'été :

FJ Jdp enseigne

Ah, nous arrivons au Jardin...

FJ Jdp fresque

FJ Jdp orange

FJ Jdp serres

FJ Jdpeau

On y trouve les installations Attraction de Johann Le Guillerm (je vous en avais déjà parlé plus tôt dans l'année, lorsqu'elle ont commencé à être mises en place), certaines sont animées, soit en autonomie, soit, comme celles-ci, en actionnant une manivelle :

FJ Jdp anim

FJ Jdp arabesques

FJ jdp banc

FJ Jdp fleurs et serre

FJ JdP fleurs

FJ JdP gobelets

FJ Jdp installation

FJ Jdp pelouse

FJ Jdp pont

FJ JdP serre

FJ Jdp tortues

FJ Jdp vue

 

Nous partons vers le quartier Bouffay en longeant la ligne de Tram haut en couleurs :

FJ ch tram

FJ ch douves

FJ cha

FJ ch goûter

Après le goûter Au Vieux Quimper, nous sommes donc passés à travers le Château des Ducs :

FJ ch nid

FJ ch cheminées

Oh ! On aperçoit le nid de la Tour LU

FJ ch vue LU

FJ ch château détail

FJ ch fontaine

FJ ch cour

FJ ch haut LU

FJ Ch Tour Lu loin

Peut-être à suivre pour un dernier bout de Voyage sur l'Île ?

07 août 2019

Le Voyage à Nantes #5

Avançons vers l'église Sainte Anne pour trouver l'ancien presbytère devenu galerie d'Arts, Le Rayon Vert, où se trouve une étape du Voyage cette année : l'Atelier Imaginaire de Benoît Rondot (qui habite normalement plus au centre, mais qui s'est installé ici pour l'été). On se croirait dans l'antre de Miss, en plus grand (plusieurs pièces au lieu d'une seule), mieux ordonné (l'expérience ?) et avec bien plus d'objets (avec le temps...), un vrai plaisir pour les yeux ! L'artiste est atteint de collectionnite aiguë, pour notre plus grand bonheur !

FJ Ste Anne

FJ RV collection

FJ RV carreaux

FJ RV carte

FJ RV coin

FJ RV ensemble

FJ RV boîtes

FJ RV boules billes

FJ RV coin colle

FJ RV cowboy indien

FJ RV étagère

FJ RV insectes

FJ RV scar

FJ RV livre ouvert

FJ RV livres

FJ RV Mc co

FJ RV sc&v

FJ RV pages

FJ RV pinceaux

FJ RV pots pinceaux

FJ RV pots

FJ RV tableau face

FJ RV tableau mouches

FJ RV tissus

 

et nous repartons pour la suite du Voyage du côté du Jardin des Plantes...

FJ Ste Anne face

05 août 2019

Le Voyage à Nantes #4

Mercredi dernier, nous sommes repartis à 4 faire de nouveaux bouts de Voyage à Nantes. Monsieur nous a rejoints. Nous avons commencé par la Bute Sainte Anne, ce quartier de Nantes, perché, aux allures de village.

Commençons par découvrir un tout tout petit peu le quartier et le Belvédère dans un nid :

Des nids, il y en a un peu partout le long de la première ligne de Tram, comme ici, sur un immeuble en bas de la butte :

FJ Ste Anne nid immeuble

Il est facile de trouver un endroit pour se garer, entre l'église et le musée Jules Vernes, et c'est l'occasion de découvrir un tableau et une fresque dans une petite rue perpendiculaire, en hommages aux Acadiens :

FJ Ste Anne frestabl

FJ Ste Anne tableau

FJ Ste Anne fresque

Ah, encore un nid...

FJ Ste Anne arbre nid

Avançons donc vers le Belvédère de l'Hermitage nouvellement installé sur un des nids de Tadashi Kawamata (celui-ci étant pérenne et plus solide !) :

FJ Ste Anne vers belv

FJ Ste Anne vue loin

FJ Ste Anne resto

FJ Ste Anne nid

À gauche, vue sur les hangars du bout de l'Île transformés en lieux de vie : cafés, galerie, Cantine... (et aussi, malheureusement, lieux de drames, Steve et bien d'autres...)

FJ Ste Anne vue grue

FJ Ste Anne grue j

FJ Ste Anne vue hangars

FJ Ste Anne Cantine

FJ Ste Anne vue grue grise

FJ Ste Anne grue

Et vue sur les églises et la Cathédrale :

FJ Ste Anne monuments

En face : Trentemoult (souvenez-vous...)

FJ Ste Anne Trentemoult

FJ Ste Anne Trent

à droite, ça bouge, la Carrière (que je vous présente ensuite) va accueillir l'Arbre aux hérons, et ici, si cet immeuble est classé (car sous cet affreux bardage bleu, se cache un lieu historique) et donc restera en place (mais il devrait retrouver ses premiers traits et être le théâtre de nouvelles activités, à suivre...), les autres sont en cours de destruction pour de nouvelles constructions :

FJ Ste Anne vue immeuble

FJ Ste Anne navibus

Repartons vers le quartier :

FJ Ste Anne passerelle

FJ Ste Anne vers terr

Une terrasse donne une vue imprenable sur la carrière où sera installé l'Arbre aux hérons

FJ Ste Anne terrasse

FJ Ste Anne carrière

Passons par le parc avec vue sur Lunar Tree et la Maison Radieuse de Le Corbusier au fond, à Rezé :

FJ Ste Anne Lunar

FJ Ste Anne Lunar et maison

FJ Ste Anne parc

FJ Ste Anne parc fleur

FJ Ste Anne parc maiosn

FJ Ste Anne parc mur 

Vraiment ambiance de village, n'est-ce pas ?

FJ Ste Anne maison peinte

FJ Ste Anne maison 

Prendre le temps d'admirer la vue, mais aussi le travail de déconstruction et du tri sélectif opéré à la grosse pince !

FJ Ste Anne pince

FJ Ste Anne long parc

FJ Ste Anne ligne

En route vers la suite... dans 2 jours, je vous emmène visiter l'Atelier Imaginaire...

FJ Ste Anne super mario