Voici la pile des livres que j'avais emportés dans mes valises et j'ai eu le temps de tout lire !

DSC09986

J'ai commencé par America de Romain Sardou, une belle épopée sur les débuts de l'Amérique, enfin, nous sommes autour de 1700, des premiers états existent déjà et on assiste à l'émergence de la Georgie à travers le destin de deux familles en suivant les différentes générations, leurs aventures de l'Irlande ou l'Angleterre à l'Amérique. C'est le premier tome d'une trilogie, j'ai hâte de pouvoir lire la suite (à paraître) et Le Prince a également très bien aimé (il est très difficile à contenter en terme de lectures), c'est un roman d'aventure.

Je suis restée sur le continent américain avec Alabama Moon de Watt Key. Je me suis aperçue en cours de lecture que c'était un roman jeunesse ce qui expliquait sa facilité de lecture. Il n'en est pas moins très intéressant. C'est l'histoire d'un garçon qui n'a connu que la vie dans la nature avec son père, sa mère étant décédée alors qu'il n'avait pas 2 ans. Ils vivent en autarcie, loin de la société, mais un jour son père meurt à son tour... Une belle histoire d'amitié, d'apprentissage de la vie en société... J'ai suggéré la lecture à nos fils, mais je crois qu'ils n'ont pas essayé.

Retour en France avec Fracture de Franck Thilliez. Un triller qui repose sur le principe de la double personnalité. Très prenant et je l'ai préféré à L'anneau de Moebius. Cela reste très noir, mais crédible. Une très bonne intrigue.

Un petit saut en Angleterre pour prendre des vacances avec Hercule Poirot et ma chère Agatha Christie : Les vacances d'Hercule Poirot et Le train bleu. Pour le plaisir, toujours... jamais déçue...

Et puis j'ai pioché dans Les mots de ma vie de Bernard Pivot. Je n'ai pas tout lu, pour bien faire, c'est un livre que j'aimerais avoir dans ma bibliothèque, j'attendrai la version poche, je l'ai pour 100 mots à sauver. Cette fois, l'auteur profite des mots pour nous parler de lui, une autobiographie de forme originale. Le Prince a beaucoup aimé et l'a lu d'une traite.

et puis des "vieux" Détour en France qui nous parlaient du Pays d'Auge, de la Normandie et qui nous ont bien servi.