C'est le deuxième roman de Douglas Kennedy que je lis, et soit je n'ai pas de chance, soit cet auteur n'est pas à mon goût. Je suis allée tout de même au bout du roman, je voulais savoir comment ça se terminait, et il y a eu des moments vraiment captivants où j'ai pris plaisir à lire, mais le reste, bien que bien écrit, m'a semblé fade, longuet, voire mièvre. J'attends d'un auteur aussi célèbre et aimé qu'il sache vraiment mieux parler d'amour et de la guerre froide. Ceci dit, le roman présente l'intérêt de parler de cette époque en situant l'action à Berlin, mais il existe peut-être de meilleurs romans sur le sujet (si vous avez des suggestions, je suis preneuse !) ? D'autre part, il y est question des choix de vie que l'on fait et c'est sans doute ce qui est le plus intéressant ici. Il faut donc que je pense à noter les titres que l'on m'avait conseillés pour me faire une meilleure idée de l'auteur (L'homme qui voulait vivre sa vie et A la poursuite du bonheur...). 

DSC07668

Cet instant-là, Douglas Kennedy