Le printemps est la belle saison des promesses et des premières récoltes. Côté faune, la vie est riche également. Bien sûr, si les lapins sont adorables de loin, un vrai plaisir que les voir gambader, on les apprécie moins lorsqu'ils ont déterré les pommes de terre ou un jeune abricotier. Il faut apprendre à cohabiter (oh, ça va bien les lapins, là ! Vous avez tout le reste du terrain pour vous, laissez-nous le potager !) puisque les animaux ne savent pas lire (dans l'hypothèse où nous installerions des pancartes du type "messieurs les lapins, merci de laisser notre jardin tranquille"). Et dire que j'ai lu et relu les aventures de Pierre Lapin à nos enfants en disant tout de même que ce Monsieur MacGregor n'était pas très gentil, je n'ai pas envie de devenir le vilain MacGregor... mais pour le moment, je n'ai pas trouvé de petite veste bleue, Pierre Lapin n'est donc pas dans les parages... Bref, je n'ai même pas d'image de lapin à vous proposer, mais ces grives musiciennes prises en photo avant de partir pour l'école :

oiseau

oiseau bis

oiseau ter

Et ce week-end, nous avons commencé à déguster nos toutes premières fraises, quel régal !

fraises

fraise

fraise 2

à samedi pour un tour du côté des arbres fruitiers...