Ce roman m'a été conseillé par ma libraire, je l'avais acheté pour Le Prince qui préfère des histoires avec de l'action, sans fioritures, où l'intrigue avance, mais j'ai pris le temps de le dévorer d'abord. Captivant ! C'est un roman assez décalé, irréaliste, avec de l'humour, un peu d'hémoglobine (mais pas trop), des situations improbables, un poil de nano-technologie, et une écriture efficace... L'action commence un soir à l'aéroport de Philadelphie, une blonde annonce à Jack qu'elle l'a empoisonné, bien sûr, il ne la croit pas... jusqu'à ce qu'il se sente très mal. D'autres personnages entrent en scène ici ou ailleurs, se croisent, le temps est égrené presque minute par minute, on ne s'ennuie pas une seconde jusqu'à la fin. Il faut que je le propose à nos fils, ça pourrait peut-être leur plaire... dès qu'ils auront du temps pour lire (dans un mois, un mois et demi ?)

DSC08140

The Blonde de Duane Swierczynski