La fête de la musique, c'était tout le week-end, pour qui le souhaitait. Cela commençait vendredi soir dans certains lieux (surtout les écoles de musique...). Neaucoup de communes des environs ont programmé cela samedi pour terminer tard en soirée (ou plutôt au petit matin...), laissant à Nantes la journée du 21. Je me souviens, étudiante, j'avais la chance de pouvoir flâner dans les rues, ce jour là (qui n'a pas dû souvent tomber un samedi ou un dimanche ?), à la découverte d'un petit groupe qui faisait d'excellentes reprises ici, ou d'une chorale d'amateurs très professionnels dans telle ruelle, de très bons moments musicaux avant que les "grosses machines" ne fassent trop de bruit sur les grandes places. Depuis, nous allons fort rarement à Nantes, il y a autant de chances de trouver des pépites pas trop loin d'ici. Après avoir regardé les programmes des différentes communes du Pays de Retz, Le Prince a jeté son dévolu sur Paimboeuf, je lui ai fait confiance et j'ai bien fait !

Nous ne sommes pas arrivés très tôt, il y avait sur la scène principale, un groupe qui faisait de très bonnes reprises, puis un papa et sa fille qui nous ont offert une très bonne prestation, ensuite, installés sur le côté, au ras du sol, il y avait le groupe Leo Seeger. Une excellente découverte pour moi ! Je renoue avec le plaisir des bons moments de la fête de la musique. Et puis le cadre était parfait, le temps était de la partie, jugez plutôt (pendant la balance puis à la fin du concert, il faut savoir qu'ici, il fait nuit à 23h15 en cette saison) :

Leo Seeger balance

Leo Seeger pendant balance

Leo Seeger nuit