Une courte histoire, mais riche.

L'héroïne du roman est une jeune fille de 13 ans, Lou, précoce, déjà en Seconde après avoir sauté 2 classes. Elle se sent plutôt seule dans son coin... Dans sa famille, c'est un peu bancal, depuis que sa petite soeur est morte, bébé, alors que Lou avait 8 ans, sa mère n'est plus que l'ombre d'elle-même. Son père s'occupe d'elles comme il peut... Et puis, il y a No, une jeune fille qui vit plus ou moins dans la rue, leurs chemins se croisent un jour et No devient le sujet d'étude de notre héroïne le temps d'un exposé, mais elle s'attache, elle a envie de sortir No de là... Il y a aussi Lucas, à l'inverse de Lou, il a 2 ans de retard, joue un peu les caïds en classe, mais il est également attachant et attentif à Lou. Lui aussi est solitaire, sa mère vit ailleurs à Paris et passe le voir un week-end de temps en temps, histoire de lui laisser un chèque et remplir le frigo, son père est parti au Brésil depuis plusieurs années, Lucas vit seul dans l'appartement familial où la femme de ménage passe une fois la semaine... Ces trois solitudes vont se rejoindre, Lou et Lucas espèrent pouvoir aider No, les parents de Lou acceptent de l'accueillir et cela change leur vie... Mais rien n'est simple pour qui a connu la descente aux enfers... Une belle histoire, des réflexions très justes de la part de Lou qui se demande pourquoi on arrive à réaliser des choses extraordinaires et dans le même temps, tant de personnes se retrouvent à la rue et ce n'est pas si simple de les aider, ce n'est pas une raison pour ne rien faire, mais l'on voit qu'il est bien délicat de poser les bons gestes, dire les bons mots... Une histoire actuelle... Une lecture pour les ados et les adultes. Mademoiselle avait déjà vu le film, en classe...

DSC07632

No et moi, Delphine de Vigan