C'était un livre coup de coeur à la bibliothèque, pourquoi pas... C'est une histoire assez dure qui se passe à une époque indéfinie, probablement autour du 18 ou 19 ème siècle, peut-être un peu avant, dans un village côtier de montagne, très reculé, au Japon. Isaku a 9 ans, son père vient de se vendre au village voisin pour y travailler pendant 3 ans et permettre aux siens de survivre. La vie est très difficile au village, les habitants vivent de la pêche, assez maigre, des récoltes dans les bois, ils ne connaissent visiblement pas la culture et s'ils connaissent le riz, ils n'ont le bonheur d'en manger que si un bateau en transportant fait naufrage au large de la plage du village. Ainsi, la vie des habitants est-elle très intimement liée à la nature et sa générosité éventuelle, et ils provoquent leur "chance" en faisant en sorte que les bateaux s'échouent parmi les rochers. C'est une vie précaire où tous les villageois doivent se serrer les coudes, vivre en harmonie, il n'y a pas d'individualité, peu de démonstrations d'affection, c'est une histoire âpre, c'est présenté comme un conte (qui sait si cela a vraiment existé, probablement, à peu près...), le village au fil des saisons, durant 3 ans. 

DSC09642

Naufrages, Akira Yoshimura