ou Epiphanie.

« Pour l’Église catholique, «l’Épiphanie est célébrée le 6 janvier», ainsi que le soulignent les Normes universelles de l’année liturgique et du calendrier(§37) annexées au Missel romain. Ce principe connaît toutefois des exceptions, en particulier dans les pays où le 6 janvier n’est pas un jour chômé, permettant ainsi aux fidèles de se rendre à la messe. Dans ces pays, l’Épiphanie est alors fixée «au dimanche inclus dans la période du 2 au 8 janvier».

C’est le cas en France qui connaît d’ailleurs cette exception depuis 1802 : le Concordat n’ayant conservé que quatre fêtes chômées (Noël, Ascension, Assomption, Toussaint), les autres fêtes de précepte avaient été déplacées au «dimanche le plus proche» par un indult du cardinal Caprara, légat du pape Pie VII. » Source et autres informations à ce sujet sur le site de Croire.com

Les Mages viennent rendre visite à Jésus, il n'est pas question de rois dans le récit (en savoir un plus par ici).

L'origine de la galette est antérieure à Jésus, mais comme beaucoup de fêtes chrétiennes, l'Epiphanie s'est greffée sur une fête existante pour mieux la faire oublier.

Bref, tout ceci pour dire qu'en ce jour, nous avons écouté le récit de l'Epiphanie à l'église et que j'ai confectionné une galette aux pommes et caramel et beurre salé à cette occasion, sans oublier d'y mettre une fève, et nous n'avons pas oublié d'avancer les mages jusqu'à la crèche :

galette dorée

fèves

galette

mages crèche

La couronne vient de chez Nadja (Dans mon bocal), merci !

Et pour les enfants, vidéo de la viste des mages à découvrir chez Theobule :

mages

Belle Épiphanie à tous !