lire

Bien que je n'aime pas le clafoutis, même aux tomates cerises, ce livre avait tout pour me plaire : la couverture et son contenu. C'est l'histoire de Jeanne, une jeunette de 91 ans (oui, étant donné que mes grands-parents et ma grand-tante-qui-était-ma-3ème-grand-mère, sont partis entre 96 et 102 ans, 91, pour moi, c'est encore jeune !) qui décide de tenir un journal à la fin de sa vie. On la suit ainsi, sur toute une année, du 20 mars de l'une au 19 mars de la suivante, au fil des saisons. Presque chaque jour, elle nous raconte sa vie du présent, les petits événements, les petits plaisirs, les peines, mais elle revient également sur son passé, par petites touches, ici et là. Il y a des jours où elle est bavarde, des jours où elle ne consigne rien, mais elle reste très régulière. Elle vit à la campagne, du côté de Vichy, une belle demeure, un jardin entretenu par un jardinier à l'occasion... Elle a la Foi, est à la fois très moderne et un peu perdue face au monde contemporain, assez réfractaire à toutes les machines, heureusement que son fils passe la voir de temps en temps ainsi que sa fille, car ses voisins ne sont plus tous jeunes eux non plus.

C'est savoureux, agréable de voir le temps passer aux côtés de Jeanne qui me rappelle un peu mes grands-parents, ma chère grand-tante qui ont eu la chance de pouvoir vieillir sereinement. Je pense que beaucoup d'entre celles qui laissent des commentaires sous mes lectures apprécieraient également ! 

Clafouti

Un clafoutis aux tomates cerises, Véronique de Bure