Et c'est à l'ombre que j'ai terminé ce livre en attendant Mademoiselle qui planchait sur ses écrits de français.

Le dernier Indridason, une nouvelle trilogie (le second tome sort en octobre prochain), trouvé à la bibliothèque. 1941, un assassinat sordide, mais la victime n'est pas nécessairement celle que l'on croyait, y a-t-il eu erreur sur la personne ? Les enquêteurs Flevent (islandais) côté police locale et Thorson (canadien/islandais de l'Ouest) côté police militaire vont chercher les réponses. Leur pugnacité sera payante, mais il leur faudra démêler ce qui est du ressort des histoires familiale et ce qui est d'un projet plus vaste, des histoires d'espionnage...

Sur fond de Seconde Guerre Mondiale, à la fois si éloignée (l'Islande, en plus d'être éloignée géographiquement était un pays neutre), et si proche (les Allemands avaient essayé de prendre l'île, alors les troupes britanniques et américaines se sont installées). L'Islande est alors en pleine mutation, d'une terre de paysans, elle glisse vers la modernité et la ville, pour le meilleur ou le pire, selon les points de vue. L'occupation étrangère n'est pas au goût de tous, en soi, ou par ses "dommages collatéraux" comme l'émancipation des femmes que tout le monde n'apprécie pas... 

Une enquête captivante, une plongée très intéressante dans l'Islande de cette époque, bref, un très bon moment de lecture !

DSC03310

Dans l'ombre, tome 1, Arnaldur Indridason.