Entre Le dernier lapon et La montagne rouge, j'avais raté la sortie du deuxième opus de la série de la Police des Rennes (Miss qui s'est aperçue que je lisais ce livre déjà un peu avant Noël m'a demandé "La police des rennes ? sérieusement Maman ?" et oui, mais rien à voir avec le Père Noël). 

C'est le début du printemps, mais la neige est encore fortement présente dans cette partie au nord de la Norvège, le soleil se fait de plus en plus présent, les journées deviennent longues. Une jeune éleveur sami (lapon) trouve accidentellement la mort lors d'une transhumance de rennes, est-ce vraiment un accident ? N'a-t-il pas été provoqué sans nécessairement rechercher la mort ? Klemett et Nina vont devoir enquêter. Dans le même temps, on suit Nils, sami qui veut s'ignorer, jeune plongeur très recherché pour ses compétences, mais aussi son appartenance au peuple lapon, donnant ainsi bonne conscience aux compagnies pétrolières qui forent dans la mer de Barents. L'ouvrage continue sur connaissance du "peuple premier" de la région, tout en étant une forte critique (justifiée) des pratiques des compagnies pétrolières qui n'ont que peu à faire des rites ancestraux, des hommes et de la nature, pourvu que l'argent rentre. Cela rapportant également à la Norvège, les habitants ont du mal à s'y opposer... Faut-il respecter les pratiques ancestrales qui semblent gêner de plus en plus les habitants de la région souhaitant plus de modernité, et juste du folklore aux grandes fêtes (oui au joïks et autres arts anciens, non aux rennes qui viennent brouter là où est la ville à présent implantée...). Sur fond de rivalité, respect mutuel ou non, reconnaissance, manigances, l'histoire se déroule en suivant plusieurs personnages. C'est encore un livre captivant et enrichissant que nous livre l'auteur (journaliste français installé en Norvège depuis plusieurs années). Il y est également largement question du monde des plongeurs et l'on fait connaissance avec le père de Nina avec qui elle n'avait plus eu de contacts depuis ses 12 ans... Olivier Truc sait mêler enquête, psychologie des personnages et informations sur cette partie du monde qui bouge pas nécessairement pour le meilleur de tous...

DSC05113

Le détroit du loup, Olivier Truc.