Le lundi après-midi, nous sommes partis sur l'île de Bréhat. La plupart des gens s'y rendent pour la journée, pour prendre le temps de faire tout le tour, mais l'après-midi nous a suffit pour faire connaissance avec l'île, 440 habitants à l'année, et beaucoup plus de monde à la journée l'été, un peu trop dans le bourg d'ailleurs, mais nous avons choisi les chemins les plus calmes (un mélange des sentiers 3, 4 et 5) et nous sommes allés prendre notre goûter presque au fond de l'île, presque seuls... Sur l'île, les seuls engins motorisés sont les petits tracteurs et autre tondeuses auto-portées Kubota (clin d'oeil au frère n°4 du Prince) de la commune, pas de voiture en circulation, c'est une île à pieds et à vélos.

Marée basse, il faut aller toooooouuut au bout de la jetée, la traversée s'en retrouve raccourcie, l'avantage de l'après-midi, c'est qu'il n'y a pas la foule du matin, ni au guichet, ni à la montée...

Bréhat jetée

Bréhat océan

Bréhat traversée

Bréhat port

Bréhat roche

Bréhat le port

Triste réalité, mais jolies créations :

Bréhat art récup

Bréhat carreaux 

L'école de l'île :

Bréhat école

Bréhat maiso en rouge

Bréhat maison bleue

Bréhat marée basse

Bréhat maison briques

Bréhat maison coin

Bréhat maison ombre

Bréhat maison volets rouges

Bréhat maison

Bréhat panneau

C'est bon, vous avez l'air ? ♫ ♫

Bréhat ti amo

Pour le goûter, nous étions dans le quartier Kérarguillis au pied de cet Amer du Chandelier (je viens d'apprendre quelque chose, j'ignorais le nom et la fonction de cette construction), voici ici pour plus de détails. Et cette vue superbe :

Bréhat phare blanc

Bréhat rochers océan

Bréhat vue 2

Bréhat vue

Bréhat vue goûter

Le sémaphore :

Bréhat sémaphore

Bréhat vue terre

Bréhat enseigne

Bréhat maison perchée

à suivre...