Un bon petit meurtre dans les beaux quartiers à l'époque victorienne, c'est toujours agréable, bon, le meurtre mis à part, bien sûr, mais sans lui, il n'y aurait pas d'histoire... Bref, nous voici de nouveau en compagnie de Charlotte et Thomas. Le mari d'Emily, la soeur de Charlotte, est retrouvé empoisonné, et bien sûr, cela arrangerait fortement la maisonnée qui les accueillent pour quelques semaine qu'Emily soit la coupable. Charlotte est donc appelée à la rescousse, pour seconder sa soeur et trouver le coupable... Cette fois, l'histoire est peut-être un peu moins captivante que dans d'autres tomes, mais c'est toujours l'occasion d'aborder les aspects de la société de cette époque. A accompagner d'un bon thé, c'est parfait !

Meurtres

 

Anne Perry, Meurtres à Cardington Crescent