Dimanche dernier, c'était l'heure de raccompagner Mademoiselle à la gare pour son retour à Clermont-Ferrand. Après l'avoir laissée en bonne compagnie, nous sommes allées, Miss et moi (Le Prince avait d'autres obligations ce jour-là) du côté du Musée Dobrée pour voir l'exposition temporaire de Georges Rousse : Polygones. Il est demandé que les photos des oeuvres ne soient pas diffusées sur le net, aussi, je vous invite à vous rendre sur son site pour découvrir son admirable travail qui fait penser à celui de Felice Varini avec la grande différence est que le travail de Georges Rousse est conçu pour servir de support à la photographie. Pour ma part, je fais partie de ceux qui respectent le souhait de l'artiste, même si j'aimerais bien comprendre la motivation. Dans ce cas précis, je peux concevoir que si je prends la même photo que l'artiste de son oeuvre, j'en fais une copie, mais si je me contente de présenter des extraits, des points de vue différents, je permets de donner envie d'aller voir sur plus, je fais découvrir. Si quelqu'un connaît l'explication de cette demande, sans doute légitime, mais obscure, de la part des artistes, je suis preneuse ! L'artiste conçoit d'abord son oeuvre en faisant un dessin de ce qu'il souhaite obtenir, puis il peint l'environnement de sorte que lorsque l'on prend une photo en grand angle, il obtient l'effet recherché. Pour donner un exemple : concernant la collection de formes visibles sur les photos que vous voyez sur cette page, il faut savoir que lorsque vous êtes vous même dans le couloir où elle a été prise, le rond n'apparaît pas rond à vos yeux : parce qu'ils sont deux, parce que votre cerveau voit bien qu'une partie est peinte sur un premier mur, puis une autre sur la porte... il perçoit en 3 dimensions. Vous prenez alors votre appareil photo, en mode grand angle, vous vous placez à l'endroit parfait et vous obtenez alors l'image du disque parfait, puisque l'appareil aplati tout et n'est qu'un seul oeil (c'est aussi ce qui donne l'effet inverse quand vous n'arrivez pas à prendre LA belle photo du paysage que vous avez devant vous). Une belle expérience !

C'est donc Dobrée que je vous présente aujourd'hui, quelques détails glanés ici et là, complétant ceux déjà présentés lors de Voyages à Nantes. Comme mon Sony RX100 III étant encore en Colombie avec Mister (qui a fait un très bon voyage), je n'ai pas pu prendre de très bonnes photos de l'intérieur un peu sombre, surtout en ce jour pluvieux.

Toutes les informations utiles pour cette expositions sont à retrouver ici >>>

Dobré expo

 

Ah Dobrée et ses ours ♥ (mais pourquoi ?

Dobré ours

 

Détails d'une cheminée :

Dobré cheminé chapiteau

Dobré cheminée détail

 

Trompe l'oeil : 

Dobré trompe l'oeil

 

Dobré détail

 

L'escalier en bois : 

Dobré escalier

Dobré descente

Dobré ensemble

 

Bon dimanche !