Vous retrouverez ici une version mise à jour (31 juillet 2012) de la page qui était à la base sur mon site

 

Voici des idées pour gérer au mieux votre budget. Si vous apercevez des maladresses de formulation, merci de me le signaler ! Merci de me dire aussi ce que je pourrais ajouter dans cette page, on ne pense pas toujours à tout et ma page d'origine avait 10 ans !

Avant toute chose, il faut savoir qu'auprès de votre CAF vous pouvez demander à voir une conseillère en économie sociale et familiale.

Sur la page "gestion du budget familial" du site gouvernemental du social et de la santé,vous trouverez aussi des conseils intéressants.

 

Comme on le dit “ les petits ruisseaux font les grandes rivières ” il n’y a donc jamais de petites économies, tout est bon à prendre… Même si nous n'avons pas de soucis d'argent, j'aime autant garder de bonnes habitudes... au cas où (je l'ai apprécié en 2008 lors d'une très forte baisse d'activité du Prince...) ... et donc cela me permet de répondre plus facilement à mes coups de foudre.. vous savez ces choses dont on pourrait très bien se passer, mais qui font plaisir... 

Pour moi, le nouvel esclave moderne est esclave... de la consommation avant tout...


Comment baisser les dépenses ?

- On ne peut pas se passer de pain, de viande, de légumes, de vêtements... Mais nous nous passons très bien des bonbons, des fruits qui ne sont pas de saison, des viennoiseries pour le goûter...

- Les dépenses pour les enfants : La scolarité, en principe gratuite (sauf si on fait le choix de l’enseignement privé, dans ce cas on peut prévoir de mettre de côté régulièrement) ne l’est pas totalement, il y a toujours des sorties, des livres… à acheter, un petit truc que certains parents avertis utilisent : mettre chaque jour 20 ou 50 centimes dans une cagnotte ou 1€ par semaine (plus ou moins selon l’âge, le nombre et la fréquence des sorties des enfants) dans laquelle on puise à chaque fois que l’enseignant en fait la demande…

- Si les enfants prennent un vrai petit déjeuner (pain, laitage, confiture ou beurre, jus de fruit ou compote) ils n’ont en principe pas besoin de goûter à 10h… Si vraiment ils ont un coup de pompe à cette heure là (parce qu’ils mangent peu ou tôt) on peut leur donner du pain avec du chocolat, mais aussi des biscuits petits beurres ou pain d’épice, une pomme à croquer ou des fruits secs (en utilisant une petite boîte à goûter).Il faut savoir qu’une barre chocolatée ne donne de l’énergie que pour le temps de la récré et que les viennoiseries sont trop riches et surtout trop grosses pour les enfants.

- Personnellement je préfère offrir des Playmobil/Lego de temps en temps à mes enfants, aux vrais occasions (ou d'autres jouets de qualité avec lesquels ils jouent vraiment) plutôt qu'un gadget inutile tous les jours... ça revient moins cher, c'est moins décevant pour les enfants et c'est meilleur pour l'environnement (moins de déchets)...

- Pour les vêtements je fais mes achats tranquillement à la maison grâce aux catalogues, puisque la ville est assez loin. Comme on les reçoit tôt en saison cela laisse le temps de cocher tout ce qui sera à acheter, ensuite il suffit d’attendre la promotion la plus intéressante (Le site ma-reduc.com répertorie de bons codes, il y a d'autres sites similaires, mais ils ne se valent pas tous). Si mes enfants veulent des marques (pour l'instant ce n'est pas le cas... mais avec la dernière, je ne sais pas...), je pense leur céder sur un seul vêtement de marque et le reste à la hauteur de mon budget (éventuellement puiser dans les catalogues Aubaines, Défis ou magasins qui vendent les “marques” des saisons passées à beaucoup moins cher), mais je n'aime pas trop non plus l'idée de payer très cher une paire de baskets qui aura été fabriquée à très bas prix par un enfant, je l'ai toujours expliqué à mes enfants et jusqu'ici ils trouvent "vraiment nuls les Nikes ou autres fabriqués dans de sales conditions" ou refusent de servir de panneau publicitaires (je crois que j'ai de la chance !). J'aime aussi acheter des vêtements d'occasion de très bonne qualité, c'est un geste à la fois économique et écologique (pas de nouvelle production). Nous n'avons pas de budget serré pour le moment, mais cela ne m'empêche pas d'expliquer aux enfants qu'on ne peut pas tout acheter, qu'il faut se donner des priorités, garder de l'argent pour d'autres choses et un peu de côté pour se préserver des "tuiles" de la vie. Je me souviens que papa nous a toujours expliqué où allait l'argent qu'il gagnait, ça m'a bien aidée... Et lors de notre cambriolage de l'été 2003, j'avoue que l'argent que nous avions de côté nous a été bien utile !!

- Quand on habite en ville on peut trouver des ludothèques où, pour un abonnement modique, on peut emprunter régulièrement des jouets et tester ainsi celui que vous réclame votre petit dernier depuis 3 mois… (cela permet parfois d’éviter les déceptions).

-De même on n’est pas obligé d’acheter beaucoup de livres, on peut emprunter à la bibliothèque soit gratuitement soit pour une adhésion annuelle (attention certaines bibliothèques, Les Bibliothèques pour tous, font payer une “ modeste ” somme pour chaque livre emprunté, ce qui risque de faire cher si vous êtes un grand lecteur…). Par ailleurs, c'est vrai que pour notre part... l'argent que nous ne mettons pas dans les bonbons... et bien nous le mettons dans les livres, chacun son plaisir !!

- Quand l’hiver est là, et le chauffage est un gros budget.... que l’on peut réduire. A la campagne nous n’avons pas l’habitude de chauffer comme en ville. Chez nous il fait 17-18 dans la grande cuisine, 19 dans le séjour attenant (qui prend plus le soleil), 16 à 18 dans les chambres (au delà on étouffe, il suffit d’avoir de bonnes couvertures ou couettes, attention à ne pas prendre trop chaud non plus, ou des turbulettes à manches longues pour les bébés, les nôtres avaient des gigoteuses en polaires à manches longues). Dans la maison nous portons un pull ou un gilet sur un tee-shirt à manches longues ou une chemise (soit : 2 épaisseurs chaudes). C’est une question d’habitude. Et nos enfants sont moins souvent malades que leurs camarades. Il faut penser à aérer la maison au moment le plus chaud (13-14h), 15 mn tous les jours, ouvrir les rideaux des fenêtres au soleil pour laisser entrer la chaleur au maximum et eteindre le chauffage électrique pendant ce temps bien sûr (ou régler le thermostat d'intérieur pour qu'il n'y ait pas de dépense inutile d'énergie pendant ce temps). L'agrandissement construit de notre maison a été réalisé en bio-brique, il n'y a donc pas besoin de doublage et cela isole remarquablement bien ! Nous nous chauffons à présent grâce à la géothermie (réservée aux grands terrains en campagne), l'énergie de chauffage est donc "gratuite", mais il faut bien sûr une installation spécifique et la pompe à chaleur consomme de l'électricité, mais tellement moins qu'un chauffage électrique ! Et cela revient moins cher que le gaz en citerne. Nous avons également fait installé un chauffe eau solaire... En fait, souvent, faire attention à l’environnement, c’est faire attention à son porte-monnaie. En ville, certains ne mettent jamais le chauffage, les voisins au dessus, au dessous et sur les côtés chauffant assez pour "vous".

- Nous avons un tableau et nous y notons les besoins (courses ou autre) au fur et à mesure, cela permet de se déplacer une seule fois en voiture pour plusieurs choses au lieu d’une seule (économie de carburant)

- Nous éteignons toujours vraiment la télé au lieu de la laisser en veille, cela économise un peu de courant, ce qui est vrai pour beaucoup d’appareils. Pour la chaîne, j'ai installé des interrrupteurs sur les câbles de branchement pour éteindre vraiment les appareils qui eux n'avaient pas de réel interrupteur.

- Je gagne du temps et de l’argent en ne repassant que le strict nécessaire (bouts de chemises, certaines robes et mouchoirs...), un fer à repasser c’est 1200W (en puissance maxi) en 1 heure !


- Nous éteignons la lumière d’une pièce où l’on n’est plus, et nous utilisons des ampoules à économie d’énergie (surtout pas d’halogène)

- Nous avons des chasses d’eau avec 2 boutons (petite et grosse commission). Quand on habite la campagne, on peut les brancher sur l’eau du puits (si l'eau n'est pas trop férugineuse, ce qui est donc impossible pour nous)...

- J'utilise des produits d’entretien simples : le vinaigre blanc (pour désinfecter, détartrer, détacher la framboise, le vin rouge, la fraise...), le savon de Marseille (pour détacher le linge : frotter à sec ou humide sur la tâche), les lingettes lavables en microfibres pour les vitres, les surfaces graisseuses, elles se lavent et permettent le plus souvent de n’utiliser que de l’eau... (voir au rayon des articles ménagers, plusieurs marques en proposent , ma préférence va à La Ménagère car fabriqué en France, mais aussi en magasin bio...), le soleil (pour les tâches de carottes, tomates, abricot), et bien sûr quelques produits plus spécifiques (100% biodégradables, on ne les trouve qu'en magasin bio) : lessive pour le linge, lessive lave vaisselle, liquide multi-usage, pas d’adoucissant (le vent ou le sèche linge suffisent), savon à la bile/au fiel de boeuf pour les selles sur les bodies ou les culottes des plus jeunes enfants ou les crottes de mouches à la saison... Pour nous, pas d’eau de javel (à cause de la pollution sur l’environnement et des marques irrémédiables sur les vêtements !!).

- La toilette de bébé : un savon surgras ou pain d'ALEP, le sérum physiologique et l’eau de mer pour le nez qui coule, une crème hydratante spécifique pour une peau sèche et une crème pour les fesses en cas de besoin, du coton et de l’eau (en bouteille si peau fragile)... à ça on ajoute des gants et des serviettes de toilette. On peut largement se passer des lingettes jetables (éventuellement pour les sorties en cas d'absence de point d’eau), de laits de toilettes, talcs, et diverses crèmes en plus. Pour les couches nous n'avons utilisé que des lavables (ou presque), mais là c’est une autre histoire...

- Quand nous achetons un nouvel équipement électro-ménager, nous regardons bien les consommations (eau, électricité), c’est souvent plus rentable d’acheter un appareil plus cher mais plus économe, en 3 ou 4 ans l’achat devient économique (et en principe la meilleure qualité fera qu’il tombera moins vite en panne, mais attention, prendre le plus cher n'est pas nécessairement le meilleur choix, lire Que Choisir régulièrement est une saine lecture). Les nouveaux lave-vaisselle consomment moins d’eau qu’à la main, les derniers lave-linge consomment 2 fois moins d’eau qu’il y a 5 ans et 3 ou 4 fois moins qu’il y a 15 ans !!! Je mets tout au lave vaisselle, si une casserole ou une poele risque d'être mal lavée, je la laisse quelques heures dans l'évier en faisant en sorte qu'à chaque fois que j'ouvre le robinet, l'eau coule dessus, je n'ai plus alors qu'à gratter un coup avec une brosse avant de mettre au lave vaisselle...

- Je me méfie de ces doses toutes prêtes : ça a l’air pratique (peut-être pour une personne qui ne mettrait jamais le nez dans le ménage) mais souvent elles sont surdosées (prévues pour du linge ou de la vaisselle assez sales alors que c'est rarement le cas) et elles coûtent toujours beaucoup plus cher... J'essaie de voir quelle est la dose minimum utile pour un lavage satisfaisant, (essayez vous serez peut-être surpris que la moitié de ce que vous utilisez actuellement suffit amplement !)

- Lave-vaisselle, lave-linge : j'utilise le mode éco ou la plus basse température le plus souvent possible (vaisselle quotidienne, linge de corps ou qui n’est pas sale changé juste par hygiène), cela suffit la plupart du temps, puis je mets ensemble les vêtements très sales pour une tournée plus agressive... 60° pour le blanc est suffisant le plus souvent. En gros je lave le linge de tous les jours par couleurs similaires ( les claires ou les foncées) à 30°C ou 40°C selon les tournées, le blanc de toilette à 60°C en mode normal, (les couches c'est selon s'il y en a beaucoup qui sont tâchées ou non, mais le plus souvent à 60°C), les jeans de travail du Prince sont lavés à 60°C en mode intensif tâches... Comme je n'utilise presque que de la lessive bio, je n'ai pas besoin de rinçage intensif, j'appuie donc sur le bouton "court" de ma machine...

- Je n’achète aucun biscuit en emballage individuel (c'est plus cher et c'est moins bon pour l'environnement), je suis équipée d’une boîte à gâteaux hermétique pour la maison et autant de boîtes à goûter que d’enfants... ça permet en plus d'éviter de les écraser...

- (je laisse mon commentaire qui date d'il y a 10 ans, je pense que les choses se sont améliorées de ce côté là, mais je n'en suis pas si sûre) Petits pots bébé (pratiques en dépannage, pour les sorties...) : il faut bien lire les étiquettes, beaucoup de pots de fruits contiennent du sucre ajouté, de même les laitages spécifique “bébé” sont “légèrement sucrés”, suffisamment pour que les enfants ne veuillent plus de yaourt nature ensuite… et s’habituent pour la vie au goût très sucré... Personnellement je fais mes propres yaourts, et puis vient souvent un âge ou effectivement le nature ne plaît plus, alors je ne mets qu'une cuillère à café de sucre ou sirop, soit 2 fois moins que dans ceux du commerce.

- On peut réserver les yaourts aux fruits pour le dimanche par exemple, cela permet aussi d'y trouver du plaisir car le plaisir nait aussi de la rareté, on l'oublie trop souvent dans notre société du tout, tout de suite, tout le temps. Le reste de la semaine, on peut “sucrer” des yaourts natures avec du sucre blanc ou roux, du sirop, de la confiture, du cacao... en plus cela permettra d’en mettre 2 fois moins que les yaourts pré-sucrés (2 fois trop sucrés justement)...

- Je n'achète que des fruits et légumes de saison. De préférence venant de tout près, surtout pas de pommes du Brésil en juin, ou de fraises en plein hiver, c'est cher et mauvais pour l'environnement. Je privilégie un maximum les fruits et légumes de "chez nous". Il y a de plus en plus d'offres de ventes directes chez le producteur à proximité.

- La plupart des supermarchés vous proposent une carte fidélité gratuite, je pense que c'est intéressant, mais il faut savoir l'utiliser. Ce que cherchent les supermarchés c'est d'une part à en savoir plus sur vos habitudes d'achat, mais aussi et surtout à vous faire acheter davantage. Quand vous avez cumulé plein d'argent sur votre carte, vous avez envie de le dépenser pour un extra. Personnellement je considère ce que j'ai sur ma carte Leclerc comme une cagnotte d'économies et je règle mes dernières courses de l'année avec le montant économisé... Pour les dépensiers, effectivement ça peut être une façon de se constituer une cagnotte "forcée" qui permetttra à Noël de s'offrir ce qui nous fait plaisir. Bref à chacun de savoir utiliser sa carte sans devenir exclave de la consommation. Pour moi la carte me permet donc de faire 25% d'économie en plus des promos annoncées, mais je n'achète pas les produits en promos parce qu'ils le sont, mais parce que ce sont les produits dont j'ai besoin et parfois j'en profite pour faire un stock si c'est faisable. J'ai donc également des cartes fidélités des divers magasins que je fréquente, cela me permet d'acheter mes livres dans de petites librairies sans payer plus cher qu'à la FNAC, de faire quelques économies ici et là sur des produits de qualité...

- Je pars faire mes courses avec une vraie liste complète et je m'y tiens... sauf si je me suis aperçue que j'ai oublié d'écrire quelque chose qui me manque... J'en profite pour faire le plein d'essence lorsque je suis près de la fin du réservoir (pas trop non plus) pour ne pas avoir à faire une sortie spécialement pour cela. Cela économise du carburant et du temps. De même, je coupe le moteur à la station en attendant mon tour, à partir d'une demi minute, avec les voitures modernes, il est plus polluant et moins économique de laisser tourner son moteur. Cela est vrai partout où l'on a un arrêt minute à faire.

- En matière d'alimentation, il est bien sûr bien plus rentable de faire soi-même, d'acheter les ingrédients à la coupe plutôt que sous vide (c'est de plus meilleur pour la santé, cela évite un certain nombre de conservateurs, et pour l'environnement...), d'acheter ses légumes au poids, plutôt que pré-épluchés, pré-cuits et souvent sans saveur... Une purée, c'est peu de travail au final, et tellement meilleur ! Cela demande certe peut-être un peu plus de temps, mais certains s'organisent pour préparer des plats à l'avance et les congeler pour la semaine. Les enfants prennent aussi beaucoup de plaisir à cuisiner avec leurs parents...

- Pour la liste de la rentrée (dans le cas où ce n'est pas l'école qui fournit tout.. et de toutes façons, il faut toujours acheter certains accessoires), une piste est de n’acheter que le moins cher pour les cahiers, et le meilleur rapport qualité/prix pour le reste, il faut un petit sac pour les 3 ou 4 années de maternelle, 1 cartable léger et assez grand pour le primaire (38 cm), puis 1 sac à dos pour le collège qui peut servir dès le CM2 éventuellement... inutile de racheter un cartable neuf tous les ans... Je fais aussi des stocks des articles à renouveler dans l'année qui sont alors au meilleur prix : colle, feutres, effaceurs, cartouches d'encre etc...

- Les enfants adoraient les autocollants, mais cela coûte assez cher, surtout lorsque l'on voit comment ils les utilisaient !! Je gardais alors tous les autocollants que l’on trouvait sur les emballages, les prospectus, les offres de promos sur catalogues, les bananes ou les oranges.. les enfants ne s’occupaient pas de savoir ce qui est sur l’autocollant, pourvu que ça colle ! Si vous n’avez que des bébés, commencez déjà à faire provision...

- Le téléphone : les portables : la minute de communication est très élevée tant pour soi même que pour ceux qui appellent, nous avons donc l’abonnement à un fixe (et pas internet car notre connexion de bout de ligne ne le permet pas de toutes façons) et Le Prince possède un portable pour son travail afin de pouvoir être appelé surtout, il s'en sert également pour appeler un autre portable. Depuis quelques années, je me suis également équipée (son ancien portable) mais avec une carte Leclerc Mobile car mon téléphone mobile ne me sert qu'en cas d'urgence, de besoin impératif, je suis très peu joignable par ce biais, je ne communique d'ailleurs mon numéro à presque personne... Cela me revient à moins de 40€ l'an (ah oui, quand même !!)

- Les numéros hors de prix : ATTENTION PIEGE : les 0892, 0897, 0836... sont des numéros qui peuvent vous faire doubler votre facture en quelques minutes seulement, ils vont de 0,24€ à près de 1,50€ la minute ! Le plus souvent il s’agit de concours dont on peut se passer... Les seuls numéros acceptables : les 0800... (gratuits), 0801 et 0810... (appel local) et 0803... 0820.... et 0825... (moins de 0,15€ la minute). En général les tarifs sont indiqués en tout petits. 
- Les options ne sont pas forcément utiles, mais il existe des services gratuits intéressant : le 3131 pour savoir qui a appelé pendant son abscence quand on n'a pas de répondeur sur son téléphone fixe

 

FAIRE SES COMPTES

- J'ai pris l’habitude (merci papa !!!) de faire mes propres relevés de compte (il existe des fiches à cet effet à La Poste, des carnets au Crédit Agricole, au Crédit Mutuel...), j'y note au fur et à mesure mes dépenses (sans oublier celles faites par Carte), je sais ainsi toujours où en est mon compte, ensuite à réception de mes relevés de la banque je coche ce qui est déjà débité ou versé. Il n’y a que comme cela que l’on peut éviter les découverts.

- PAIEMENTS des charges “fixes”:
pour l’électricité, le gaz, l’eau, les emprunts, le téléphone... Nous avons choisi le prélèvement automatique, cela économise des timbres : ATTENTION à réception des factures, nous notons immédiatement sur nos relevés de compte la somme à débiter (même si cela ne se fait que 15 jours plus tard). Toujours avoir assez de réserve... Certains préfèrent même la mensualisation de façon à toujours avoir le même budget mensuel et connaître à l'avance "ce qui reste pour le mois une fois ces frais réglés"
pour les impôts : régler par tiers permet de mettre l’argent en attente sur un compte épargne (et donc rapporte toujours un petit peu), se faire mensualiser permet d’avoir une charge régulière qui semble moins lourde et qui s’arrête en octobre... ça tombe bien à cette saison... il y a les frais de Noël à faire ensuite... A chacun de voir selon ses préférences.
- EDF, n’hésitez pas à les contacter sur les engagements solidarité, vous y trouverez des renseignements sur les difficultés de paiement, les difficultés, des conseils pour faire des économies d’énergie.... 

 

LES FORFAITS, LES JETABLES, LES TOUT PRETS...
Ces choses qui sont censées nous simplifier la vie... coûtent souvent trop cher, remplissent nos poubelles inutilement...

- Avant d’opter pour un forfait (quelque soit le domaine), je fais le calcul pour savoir si cela est plus intéressant que sans, parfois oui, parfois non...

- Les jetables sont, la plupart du temps, des objets conçus à l’origine pour le voyage, l’occasionnel (lingettes, biberon jetable, petits pots, dosettes de céréales, les rasoirs...), et puis, société de consommation aidant, ils deviennent pour certains l’objet de la vie quotidienne, cela coûte cher ! (et merci pour l’environnement... ce sont nos enfants qui vont en hériter...), donc j'évite au maximum, sauf justement pour les vacances et encore, très peu...
Il en est de même pour les plats tout prêts... en plus personnellement nous trouvons qu'ils ont tous le même goût... sans saveur au final...


DES HABITUDES A PRENDRE (écolonomiques !) :

- baisser d’un degré la température des pièces de la maison

- baisser le chauffage (électrique) lorsque l’on n’est pas là

- éteindre le chauffage (électrique) quand on aère

- rassembler les cuissons au four chaque fois que cela est possible (gâteau après le gratin du soir par exemple...)

- faire tourner le lave-linge, le lave-saisselle, le sèche-linge ou la pyrolise du four en heures creuses si on est concerné, si ces appareils ne sont pas programmables, il suffit d'acheter un programmateur que l'on banche sur la prise avant l'appareil.

- prendre une douche au lieu d’un bain

- éteindre le robinet pendant le brossage des dents, ou le savonnage du corps...

- 80/120g de viande pour un repas d’adulte, c’est suffisant, la moitié pour un enfant de 5 ans... et une seule fois par jour est suffisant. Il existe d'autres sources de protéines (poisson, oeufs, fromage, mais aussi légumineuses....)

- se brosser les dents 3mn (temps nécessaire à une bonne fixation du fluor) avec une “crotte” de dentifrice, plutôt qu’une minute avec une “ligne”.

- une noisette de gel douche suffit à l’hygiène quotidienne. Une fleur de douche, c'est sympa pour bien répartir une toute petite quantité de gel, en plus c'est bon pour la peau (exfolliant), très agréable et ça fait mousser... Et le mieux est encore d'utiliser un vrai savon de marseille ou un savon d'ALEP (ou autre savon qui convient à votre peau), 100% naturels, avec la fleur de douche c'est facile de bien se laver, et le savon se rince beaucoup mieux que les gels douche (économie d'eau, de temps...), ici, nous avons adopté le pain d'ALEP il y a 13 ou 14 ans, pour toute la famille, il y a très peu de flacons autour de notre baignoire. Je viens même de me mettre au shampoing solide, à la coupe, emballage proche de 0 !!

- Pour ceux qui en ont la volonté, l'idéal est de penser ses menus à l'avance sur la semaine et faire ses courses en fonction, personnellement je le fais.. dans ma tête, sans trop d'erreurs, car il m'est très difficile de bien gérer à l'avance ce genre de chose à cause des appétits variables et des goûts variables de nos enfants, ce qui me revient à faire 1 repas de restes sur 4 en général. Donc si je m'aperçois que j'ai acheté quelque chose de frais qui ne servira pas tout de suite, je le cuis ou cuisine pour le congeler, au lieu de laisser perdre bêtement...

 

LA CULTURE

et non la culture n'est pas réservée à une élite de riches, il suffit de connaître les bons tuyaux pour se cultiver gratuitement ou presque...

- les livres, il y a d'une part les bibliothèques, certaines sont totalement gratuites, d'autres demandent une faible participation annuelle (ex 10€ pour la famille en ce qui nous concerne). Il y a aussi des livres moins chers que d'autres, mais aussi bien : je ne parle pas des "mauvaises éditions" que l'on trouve en supermarchés, mais de vrais éditions qui proposent des ouvrages sous différents formats. Mijade et L'Ecole des loisirs proposent des livres en petits formats souples, rééditions de vrais grands albums cartonnés, de leurs meilleurs titres, chaque ouvrage ne coûte alors que 5€ environ. Il est possible aussi de souscrire à des abonnements annuels de 8 titres (format normal mais couverture souple) à l'Ecole des Loisirs (Ecole des Max). Il est aussi généralement facile de trouver tout simplement des livres d'occasion. Côté mensuels vous avez aussi des titres très intéressants tels que Mille et Une Histoires (3 ou 4 histoires par numéro, et un supplément parents enrichissant !).

- les musées : dans chaque ville, certains ou tous les musées proposent une journée mensuelle gratuite, au moins, à ses visiteurs (ex à Nantes il s'agit du premier dimanche de chaque mois), les enfants adorent les musées du type planétarium, histoire naturelle...

- le cinéma, que vous habitiez la ville avec de grands complexes qui proposent des séances à petits prix (comme le dimanche matin par exemple), des petites salles qui passent à petits prix des films qui ne sont plus à l'affiche, ou que vous viviez à la campagne avec en général des salles associatives modernisées qui n'ont pas à rougir des multiplexes, proposant un accueil plus chaleureux parfois (parce que "tenues" par des bénévoles passionnés) et des prix défiant toute concurrence, il est toujours possible d'aller au cinéma pour moins de 6€ la séance...

- Une activité certe peu culturelle, mais aussi peu onéreuse et très bonne pour la santé est la piscine municipale...