J'ai eu envie de tester ce livre... Je n'avais jamais lu de roman sur ce thème précis (mais sont-ils nombreux traduits en France ??)...

C'est l'histoire de Billy Lynn, 19 ans, parti en Irak pour échapper à la prison (pour délit mineur, visiblement, c'est un choix qui est proposé aux Etats-Unis ?). La compagnie de Billy, les Bravo, termine sa Tournée de la Victoire à travers les USA. On les a promenés à travers quelques états et reçus à la maison Blanche pour que le peuple acclame ces héros malgré eux de la guerre en Irak. L'action se situe précisément lors du Super Bowl. Le gros du roman se déroule donc sur les quelques heures que dure ce match avec des retours éclairs en arrière sur ce que Billy (surtout) et sa compagnie ont pu vivre là bas, mais aussi sur le court passage du jeune dans sa famille... Nous suivons pas à pas, ce que ressent ce soldat si jeune, ses peurs, ses démons et par opposition, ce qu'il vit avec le monde du football américain au moment de cette grand messe annuelle et tout l'argent, la suffisance, la (sur)consommation liés à cet événement qui semble majeur dans la vie américaine. Ce n'est pas un roman sur la guerre en Irak, mais plus sur les ressentis de Billy, ce n'est pas un roman sur le football américain, mais on y trouve toutes ses dérives, cette débauche de moyens, d'argent, de luxe qui fait un contraste énorme aux yeux de Billy qui sort tout juste du désert hostile pour y retourner dès le lendemain. Bien que certains aspects de l'histoire peuvent laisser à désirer (notamment, le coup de foudre réciproque de Billy et d'une pom-pom girl), que le style d'écriture n'a rien de particulièrement accrocheur, assez banal, j'ai trouvé ce roman intéressant dans son ensemble, de par son sujet, j'ai même découvert que les Cheerleaders avaient un rôle plus important que l'agitation de pompons au moment des matches... L'auteur a vraisemblablement voulu démontrer l'inutilité de la guerre (ou du moins ses dérives absurdes) en parallèle d'une certaine absurdité de ce sport national auquel Billy reproche d'être devenu un lieu de règles plombant le jeu au détriment du plaisir du sport en lui même, sur ces points, je ne peux qu'être d'accord. Il semble que ce livre ait remporté un beau succès auprès des lecteurs américains qui sont sans doute encore plus sensibles aux sujets évoqués...

DSC00670

Fin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn de Ben Fountain