Trouvé dans une boîte à livre du coin, ce livre m'attendait depuis mai, je l'ai donc lu récemment, après "tout le monde". Mademoiselle a eu le temps de le lire avant moi.

C'est un ouvrage de 1985 qui est revenu sur le devant de la scène ces dernières années (sans doute lié à la diffusion de la série éponyme sur Netflix ? Je ne l'ai pas vue. Mais peut être aussi dû à l'actualité de notre monde...). C'est un roman d'anticipation imaginé donc dans les années 80 sur un futur à peu près contemporain à maintenant ou dans quelques années/décennies (mais moins d'un siècle). Notre héroïne est embauchée par une famille de l'élite pour tomber enceinte à la place de la maîtresse de maison qui ne peut porter d'enfant (enfin... c'est ce que tout le monde semble croire, mais au cours de l'ouvrage, on découvre un autre possible : et si c'était l'époux qui était stérile, idée alors aussi improbable dans ce monde que cela fût pendant bien des siècles...). Ses journées sont assez vides puisqu'elle n'est pas une Martha (un clin d'oeil à Martha Stewart ou au passage des évangiles avec Marthe et Marie ?) qui elles ont une fonction domestique de préparation des repas et de l'entretien de la maison. Elle est à la fois libre de ses mouvements, dans une certaine mesure, et prisonnière de cette famille. Elle loge dans une chambre de type monastique, dans un monde dont les miroirs et les livres ont été bannis (mais aussi la musique, et tout type de loisirs d'ailleurs). Elle est chargée d'aller faire les courses dans des boutiques spécialisées (lait, viande, miel...) en payant avec des tickets (puisque petit à petit, l'argent est devenue virtuelle, puis c'est devenu facile de priver le peuple de ses économies...) et son temps de sortie n'est pas minuté, mais elle doit rester à la disposition du maître de maison quand celui-ci en a décidé, être présente au moment des repas (qu'elle prend dans sa chambre)...

Ce roman est écrit sous forme d'un récit un peu décousu, ce sont des notes "après coup" de ce qu'elle a vécu, avec des allers et retours dans son passé, la vie d'avant (son compagnon d'alors, sa fille, son adolescence, sa liberté...) cet étrange monde où les femmes ne sont plus rien que des entités vouées à un seul rôle : épouse, servante à la procréation (sous forme de GPA pour les puissants), Martha... Le régime en place (cela se passe aux États-Unis) semble digne du 3ème Reich avec ses règles révoltantes, ses dénonciations, ses rituels abrutissants, méprisants, avilissants, empêchant toute forme de solidarité... Petit à petit, on comprend comment les choses se sont installées, certaines de façon insidieuses, d'autres avec plus de violence... Certaines scènes sont perturbantes.

C'est un livre qui semble se rapprocher, sous certains aspects, d'une certaine vision d'une certaine partie de la population, ici et ailleurs et notamment celle d'une frange de la population des "mâles blancs américains pro-Trump". C'est une vision futuriste tout à fait révoltante et il est vraiment essentiel que cela reste à l'état de futur improbable, c'est un livre qui peut être un sujet très intéressant de discussion. 

Mademoiselle l'a trouvé très prophétique également.

srvante

La servante écarlate, Margaret Atwood.

***

Dans un style tout à fait différent, beaucoup de plaisir avec cette bande-dessinée que je viens de me procurer. Vivement la suite ! (dans  environ 1 an selon l'illustrateur)

L'illustration est un régal, il nous plonge dans l'ambiance et dans la tête de Sherlock Holmes, comment classe-t-il les indices pour résoudre ses énigmes ? 

Je vous invite à voir la petite vidéo sur le site de l'éditeur (lien sous l'image) pour vous donner une bonne idée ainsi que sur le site de l'illustrateur (idem).

Ceci n'est que le tome 1, il est donc très frustrant de devoir s'arrêter au beau milieu de l'enquête ! Il ne reste plus qu'à relire, refeuilleter, pour le plaisir, un très bel objet livre  ♥

BD dans la tête

Dans la tête de Sherlock Holmes, l'affaire du ticket scandaleux, tome 1, de Cyril Liéron et Benoit Dahan.

***

À présent, je suis vraiement en vacances, pour 4 semaines !