Voici une histoire à l'écriture fluide qui m'a vraiment happée.

C'est écrit à 3 voix :
- un agent littéraire, Peter Katz reçoit le texte d'un certain Richard Flynn qui raconte, selon son point de vue, une partie de l'histoire dont il va être question tout au long du roman, cela tourne autour d'un éminent professeur de psychologie, Joseph Wieder
- un journaliste sans grande envergure, qui aime enquêter sur les affaires difficiles, mais celle-ci se présente particulièrement ardue, il va donc faire appel à un ancien policier à la retraite
- la 3ème voix, qui voit là l'occasion de s'occuper de façon intéressante. Il réussira même à démêler les choses, parce que le hasard aura placé les pièces du puzzle dans une certaines chronologie faisant la lumière sur des événements qui seraient restés cachés si les découvertes s'étaient faites dans un autre ordre.
Un récit plutôt efficace, où se trouve la vérité ? Difficile de savoir qui est coupable de quoi tout au long du récit, les mémoires des uns et des autres ont-elles été manipulées, puisqu'il en est question ?
L'issue ne sera donnée que tout à fait au final, avec l'épilogue de Peter Katz.
Un bon moment de lecture.

DSC00965

Jeux de miroirsEugen Ovidiu Chirovici